26 mars 2010

"T'as déjà vu un chat qui compte les calories, toi?"

Résumé de la situation : Il est 2h14 du matin, je m'acharne à analyser un poème de John Keats. Mon commentaire était à rendre pour...avant-hier. Le problème c'est qu'avant-hier je faisais un commentaire d'espagnol et je bouclais ma dissertation de philosophie.
Bref, j'écoute Variations sur Marilou et Lemon Tree, j'ai vaguement envie d'abandonner et de me coucher. Je ne peux pas. C'est ma deuxième nuit blanche en deux jours. Ce week-end, j'aurai une dissertation de français atroce à faire, ainsi que tout le XIX et un bout du XXème siècle à apprendre, la carte d'Agde à analyser et si j'ai le temps, un peu de grec.
Tout va bien.
Je suis épuisée. Je marche au thé-guronsan-coca.
Je vais être morte de fatigue demain. J'ai envie de pleurer d'avance.

Miaou. C'est un miaou pourri de chat fatigué.

EDIT de 05h38 : J'ai rédigé l'introduction et l'analyse de deux strophes sur trois. J'ai dormi 20 minutes. Tout va bien.
Tout va bien. Tout va bien.

Posté par mellephilo à 02:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Commentaires sur "T'as déjà vu un chat qui compte les calories, toi?"

    Oui tout va bien. Finalement c'est pas si grave que ça , on est juste totalement en décalage, dans le coton.
    Mais la vie est choupi aussi quand on vit dans un nuage. En tout cas elle est...calme =)

    ὁ βίος ἐστι καλός (promis)

    Posté par Koala bleu, 26 mars 2010 à 12:25 | | Répondre
  • Un cœur qui bat dans l'ombre ... Palpitations qui rythment le silence.
    La vie, toujours, qui pousse en avant ...

    Posté par gros nuages, 26 mars 2010 à 15:48 | | Répondre
Nouveau commentaire