21 mars 2010

Vendredi-Samedi

En chiffres :

- sept heures de TGV
- une heure de bus
- deux heures de marche
- une chute dans une "fontaine"
- vingt-cinq minutes à chercher ma place dans l'amphithéâtre de droit de la Faculté de droit, d'économie et de sciences (?) d'Aix-Marseille
- cinq rencontres
- une nuit à l'hôtel
- quatre heures d'attente à la gare de Aix-en-Provence TGV
- un train avec deux heures de retard
- trois sujets
- six heures d'épreuve
- deux dessins animés
- un peu moins de onze heures de sommeil, en deux jours
- deux prises de conscience
- dit trois fois "A Lille, alors !" sur le quai de la gare, puis une fois dans le métro
- une crise de larmes évitée de justesse
- 22°C

En lettres :
- L'hypokhâgneuse masquée et moi devant un chocolat gourmand.
- "L'histoire n'est-elle qu'une tragédie?"
- Un article del Pais
- Discutez ce propos de Milan Kundera : "Un roman digne de ce nom ne prend pas le monde au sérieux". Vous prendrez appui sur des exemples de la littérature de XXème siècle.
- "Tamtamtam, Mesdames et Messieurs, votre attention s'il vous plaît. Le TGV n° 6132, en provenance de Nice et en direction de Paris Gare de Lyon est annoncé avec un retard de deux heures. Veuillez nous excuser pour ce retard."
- Le sourire de S. vers 00h45, Gare de Lyon
- Le câlin de S. vers 00h46
- Une nuit douceur.
- Une nuit trop courte.
- La confiance de Mademoisaile, de l'hypokhâgneuse masquée et de S.
- Une journée bibliothèque prévue pour aujourd'hui.

Posté par mellephilo à 09:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Vendredi-Samedi

    Tu peux être fière de toi. Repose toi bien. - Et je n'étais pas à la BPI mais dans mon lit -

    Posté par Avant l'averse, 21 mars 2010 à 23:34 | | Répondre
Nouveau commentaire