16 mars 2010

Alors, moi, je...

Je m'appelle R. J'ai dix-neuf ans.
J'aime la littérature, la pluie d'été et depuis peu celle du printemps. Trois fois par semaine, lorsque la nuit est tombée, je m'arrête devant le Panthéon, je lui fais dos et regarde la Tour Eiffel. C'est un moment parfait. Un autre moment parfait est la (re)lecture du Lys dans la vallée tout en buvant du thé russe aux agrumes brûlant.
J'aime les oranges, même si celles que je mange ne sont pas bleues. J'ai un placard réservés aux substances, plus ou moins naturelles, étant censées, pour les unes, m'aider à dormir sereinement et pour les autres à me "défatiguer". Je déteste profondément le goût du Guronsan, et l'aspect du Bion 3 adulte me dégoûte. Je ne parle même pas des gouttes de Valériane.
Je dors entre quatre et six heures par nuit, et je le (sur)vis bien. J'aime l'odeur du café le matin, même si je n'en bois pas. J'ai appris à me maquiller en prépa, je n'ai pas eu le choix. Par contre, je n'arrive toujours pas à avoir de jolies mains.
Mon rapport à l'anglais est quasi-phobique, dixit mon professeur. En revanche, j'ai une certaine adoration pour l'espagnol, notamment pour la littérature du siècle d'or -et surtout pour celui qui me l'enseigne, je pense. Quant à l'histoire, c'est une matière dans laquelle j'aimerais bien réussir, mais je n'y parviens pas. C'est très vexant.
Je suis perpétuellement en retard-que ce soit pour rendre des devoirs (sauf les dissertations de français), pour aller à un rendez-vous ou encore lorsqu'il s'agit de répondre à un courriel ou à une lettre. J'écris beaucoup à mes amies depuis cette année. Je consacre en moyenne une soirée hebdomadaire à ce que je nomme en riant "ma correspondance".
Quand je serai grande, je voudrais faire des tas de métiers qui n'existent pas tous (encore?) : heureuse, amoureuse, dresseuse de chat, Mme de Mortsauf, amante, poète, écrivain, professeur de lettres, lectrice, éditrice, libraire, fleuriste, promeneuse -pas forcément solitaire, princesse (de Clèves), fée, généreuse, guérisseuse des maux de cœur, amie, goûteuse de thé, cuisinière, critique gastronomique, critique littéraire, journaliste, ministre de l'éducation,ministre de la culture, réalisatrice de film, musicienne etc...
Plus réalistement, je me dirige plutôt vers le professorat ou le journalisme. Cependant, j'envisage encore très sérieusement de devenir fée et je n'abandonne pas mes débuts d'amoureuse et d'heureuse.

Sinon, dans la vraie vie, j'essaye de sciencepoter (comme le dit Mme Grec), je donne des cours particuliers à une jeunette flemmarde, je suis hypokhâgneuse à temps plein, et c'est chouette ! (Parfois...)


Commentaires sur Alors, moi, je...

    C'est dingue comme on se ressemble.
    Tu ne devineras jamais où j'ai regardé ton blog tout à l'heure - enfin, si, le 'tu ne devineras jamais' fait que tu devineras ... -

    Bisous

    Posté par Avant l'averse, 16 mars 2010 à 22:45 | | Répondre
  • τὰ ζῷα τρέχει

    Bise =)

    Posté par Flabbergasted, 17 mars 2010 à 00:11 | | Répondre
  • "Ma" jolie averse : Je sais (pour la ressemblance), j'en prends un peu plus conscience chaque jour... C'est doux.
    Au hasard, je dirai BPI (ou alors au Louvre?)?
    Je t'embrasse doucement.



    Jeune Lapin (oui je te rebaptise): On a besoin de créer des liens? (J'adore maintenant je visualise les bonshommes dans les smileys, ça me rend joyeuse !)

    Posté par Melle Philo, 17 mars 2010 à 21:21 | | Répondre
  • "je dirais", bien entendu !

    Posté par Melle Philo, 17 mars 2010 à 21:23 | | Répondre
  • Raté BSG. Avec mon téléphone qui remarche mais qui n'a pas de forfait [??]. D'ailleurs il commence à faire un peu trop de bêtises, je crois qu'il ne s'est pas remis de son cache-cache de bibliothèque ...

    Bisous bisous [JE SAIS ENCORE LIRE LE GREC !]

    Posté par Avant l'averse, 17 mars 2010 à 21:49 | | Répondre
  • Avant l'averse : φιλῶ σε καλῶς

    Posté par Melle Philo, 17 mars 2010 à 22:20 | | Répondre
  • Kagathos aussi ?

    Posté par Avant l'averse, 17 mars 2010 à 22:27 | | Répondre
  • Kagathos aussi ?

    Posté par Avant l'averse, 17 mars 2010 à 22:32 | | Répondre
  • kalos : bien (En fait, j'essayais de te dire "tu es choupie" )

    Posté par Melle Philo, 17 mars 2010 à 22:37 | | Répondre
  • Zut pour le doublon. Parce que j'ai un flash back de 'Kalos kagathos' dit et reredit par ma prof, comme tadzoa machin. Bisous. Je vais dormir

    Posté par Avant l'averse, 17 mars 2010 à 22:52 | | Répondre
Nouveau commentaire